Matières à réfléchir

Elles constituent le terreau propre à élaborer l’existence d’un individu. Dégagées au mieux des formats qu’exigent les comportements sociaux quotidiens, ces matières inconnues ne cherchent pas à être contraintes par d’autres conventions que les leurs.

Une expérience à partager, finalement plus simplement qu’il n’y parait.

Le blog d'un acteur nu

Cher théâtre en vogue, je ne t’ai pas attendu pour faire du sexe et de la nudité mes chevaux de bataille.

Les corps nus et le mien en premier lieu sont les outils, les sources d’inspiration de ma vie et de mes travaux.

La notion de « sexe ludique » implique de considérer son appareil génital et l’ensemble de son corps érotique comme un jouet avec lequel, comme nous le faisons enfant avec nos marionnettes et une fois adulte, avec nos partenaires, nous sommes susceptibles de nous inventer des histoires.

Se bâtir en scène

Je construis mon abri, mon château, mon tombeau, mon isolement, mon égout, mon royaume, ma tête, ma bête, mon corps… D’ailleurs, peu importe, improvisant chaque jour, j’équipe mon fragile Nautilus de l’intérieur.

L’Enfance de l’art – Prélude

Ce site est en cours d’élaboration. Il va regrouper et organiser peu à peu la quinzaine de blogs épars au travers desquels j’expérimente mon rapport au Web depuis 5 ans. J’y travaille quotidiennement depuis l’été 2017 et même s’il est loin d’être encore suffisamment riche de tout ce que je souhaite y mettre avec le temps, je préfère d’ores et déjà le rendre accessible en ligne afin de lui donner vie et lui éviter de moisir dans les limbes d’une interminable attente.

Semaine après semaine, mois après mois, les pages et articles de mes anciens sites seront redirigées vers celui-ci, ce qui n’exclut pas néanmoins le maintien ou la création de quelques satellites annexes abordant ou développant des aspects particuliers de ce en quoi je crois et dont j’espère faire partager le goût et l’intérêt : s’incarner en scène pour le plaisir des formes, de l’invocation de personnages, de simples traits de caractère rapidement esquissés, d’éclats de voix, de murmures, de fulgurances de pensées ou de bribes d’imitations du réel. En bref, tout ce qui ne fait pas l’histoire, mais l’éclate de l’intérieur.

Ici on vide le théâtre de sa substance pour n’en garder que l’enveloppe et l’on remplace ce cœur fatigué par un désir organique et cybernétique en roue libre, plus conforme à nos temps dévolus à l’angoisse et dénués de sujets.

Puisse l’affleurement de toute l’absurdité désormais visible de nos vies, servir d’étai à la charpente incohérente d’un projet qui décide de ne plus chercher vers un avenir illusoire d’appartenance à la collectivité, mais bien plutôt dans le flux sans entrave des canaux de ses propres veines. Amen.

DEFINITIVES CREATURES
1h30 de microfilms fantaisistes et burlesques

« Vous n’entendrez plus jamais les mots comme avant quand vous les aurez vus ! »

Bande annonce et film intégral en VOD sur Vimeo

SO SADE
4 épisodes de vidéo-collages intempestifs

Galerie de portraits ubuesques sur fond de tragédie historique

Bande annonce et film intégral en VOD sur Vimeo
Performance à la une
SCRAP
C'était en 2014 au Générateur
Remonter le temps

Derniers posts

© 2019 David Noir ®. Tous droits réservés - All rights reserved